🔎 Dans le thème : Formation fibre optique

En 2019, près de 5 millions de locaux ont bénéficié de raccordement à la fibre optique. Cette technologie a considérablement amélioré la vitesse de connexion et a permis la création de nouveaux métiers. On peut citer notamment celui de technicien en fibre optique. Une nouvelle activité très importante pour le développement des activités des opérateurs proposant la fibre.

En effet, l’ensemble des offres d’emplois relatives à ce poste est estimé à plus de 64 000 depuis 2019. Cela prouve donc qu’il y a une réelle demande de personnel qualifié en ce qui concerne l’installation et le déploiement de cette technologie. Toutefois, avant de postuler, vous devez suivre au préalable la formation en fibre optique. Comment se déroule-t-elle ? À quoi s’attendre à la fin de la formation ? Ce guide vous apporte toutes les réponses à vos questions.

 

Généralités sur le métier de technicien en fibre optique

Pour mieux vous aider dans la connaissance de ce métier, nous allons vous faire découvrir les missions que doivent accomplir les techniciens en fibre optique. Un tour d’horizon sera aussi fait sur les prérequis que vous devez avoir avant de vous faire former.

Technicien en fibre optique : en quoi consiste ce travail ?

Avec l’intégration de la fibre optique en France comme la seule technologie pour se connecter à internet, la notoriété de ce métier s’est accrue. Ainsi, un technicien en fibre est un professionnel qui assure la réalisation des travaux liés au déploiement de cette technologie. Cette dernière est en quelque sorte la version numérique du câble et de l’ADSL. D’après les études et les recherches, il faut multiplier par environ 100 la vitesse ADSL pour trouver celle de la fibre.

La mission principale étant le déploiement de cette technologie, le technicien est appelé à maîtriser tous les contours de son activité. La fibre est un système de pointe recherché par les entreprises et les particuliers dans le secteur des télécomunications. Malgré son rôle de conducteur réseau, la responsabilité ne revient pas à l’opérateur historique (France Télécom par exemple) de mettre les techniciens à la disposition des clients.

Cette technologie présente d’énormes avantages. Elle réduit de manière considérable le temps de téléchargement des données recherchées. Ce qui n’est pas le cas avec l’ADSL qui met trop de temps à fonctionner. D’ailleurs, c’est cette rapidité qui explique l’intérêt des entreprises et particuliers pour la fibre.

En outre, vous avez la possibilité de naviguer simultanément à plusieurs sans interruption et sans dysfonctionnements. Le débit est le même lorsque la fibre est partagée. Son installation requiert de la compétence et un travail minutieux.

Travailler en tant que technicien en fibre optique, c’est être installateur de la technologie chez les abonnés. Ce professionnel peut aussi être appelé monteur dans la mesure où il s’occupe de la mise en place d’un réseau de communication fixe.

Dans un langage technique, c’est un agent maîtrisant le réseau informatique et qui travaille à sa stabilité.

Qui peut devenir technicien en fibre optique ?

Devenir un technicien en fibre optique n’est pas uniquement réservé aux personnes les plus brillantes. Bien que ce soit un métier qui nécessite la maîtrise de l’informatique, une formation universitaire n’est pas nécessaire.

La raison est toute simple. Une formation spéciale axée uniquement sur cette technologie est dispensée aux aspirants à ce métier, afin de leur donner toutes les connaissances nécessaires. Avec simplement le diplôme du bac, une personne peut prétendre à la formation pour occuper ce poste dans une entreprise de la place. Vous pouvez aussi faire cette formation lorsque vous êtes en fin de vie étudiante.

Par ailleurs, toute personne à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles peut suivre l’enseignement dans ce domaine et en toute sécurité. Sur le web, vous avez des informations qui font croire qu’il faut forcément avoir des prérequis assez denses avant de se lancer dans ces métiers. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un niveau d’étude élevé pour vous faire former.

Comment devenir technicien en fibre optique ?

Pour devenir un technicien en fibre optique, voici les différentes étapes à suivre.

La formation

Au début de la formation, il y a un rappel qui est fait sur l’ensemble des notions essentielles. Ces notions concernent les principes de base sur la fibre optique. Il est important que ces généralités soient enseignées aux nouveaux apprenants pour leur permettre de comprendre les notions approfondies sur cette technologie.

Dans la suite de la formation, un module instruit les apprenants sur l’architecture et l’ingénierie qui entoure la fibre optique. Ce module leur enseigne les différentes règles et la technique qu’il faut pour comprendre la mise en place de la fibre optique. Il leur permet aussi de savoir comment exploiter le réseau et les outils à utiliser.

Ensuite vient le module qui permet aux apprenants de comprendre les systèmes de raccordement. Le ftth comme on l’appelle est mis en œuvre dans les logements grâce aux différentes formes de raccordement. Il leur sera enseigné :

  • le raccordement en boucle locale,
  • le raccordement en logement collectif,
  • le raccordement en ligne terminal.

Enfin, ils sont renseignés aux différentes mesures optiques. Il s’agit en quelque sorte du cours qui leur enseigne comment faire les vérifications d’usage. Les aspirants au métier de technicien en fibre optique apprennent ces vérifications pour sécuriser l’ensemble de leurs travaux.

Objectifs de la formation

L’apprenant à la fin de la formation doit pouvoir réaliser la plupart des installations pour la fibre optique. Ces exercices se résument en trois grandes catégories :

  • la construction d’un réseau de communication
  • le raccordement des clients au réseau de communication
  • la réparation et la modification des réseaux de communication.

À l’issue de la formation, il doit pouvoir être capable de comprendre de manière exacte le fonctionnement de chacune de ses prérogatives. En effet, pour bien exercer le métier de technicien en fibre optique, le nouveau certifié doit réussir à comprendre les différents schémas de son domaine d’activité. Ce sont eux qui permettent le raccordement d’un abonné.

La connexion entre les différentes lignes sur différents sites ne doit pas lui poser de difficulté. Après avoir réalisé des travaux sur un site, il doit pouvoir le remettre en l’état.

L’entretien de la ligne électrique, des programmes installés et la maintenance du site doivent être aussi un réflexe pour l’apprenant. En clair, à la fin de la formation, il est attendu de sa part une attitude professionnelle comme le cas dans beaucoup de formations techniques.

Financement de la formation

Les frais de la formation incombent à l’apprenant lorsqu’il dispose de moyen nécessaire. Dans le cas contraire, il peut bénéficier d’aides pour sa formation. Il y a plusieurs dispositifs qui permettent le financement de telles études en fonction du profil de chaque candidat. Voici les différentes aides dont peut bénéficier une personne qui aspire à ce métier :

  • le CPF : compte personnel de formation
  • l’AIF : aide individuel à la formation
  • le Plan de Formation
  • le Contrat de professionnalisation.

Chacune de ces alternatives prend entièrement en compte les frais de la formation.

Le test de fin de formation

Il faut rappeler que la formation pour devenir technicien fibre optique se déroule suivant 4 différentes phases. Il y a :

  • la phase de découverte et de mise en situation
  • la phase d’apprentissage
  • la phase d’application
  • la phase d’évaluation.

L’ensemble de tout ceci se déroule sur une période d’environ 10 à 12 jours. Elle est sanctionnée par une évaluation. Lorsque les apprenants passent avec succès le test d’évaluation, une certification leur est délivrée.

Les débouchés de la formation

À la suite de la formation, plusieurs opportunités professionnelles s’offrent aux certifiés.

Carrière en entreprise

Plusieurs entreprises sont à la recherche de ce profil. Les postes à pouvoir varient d’une entreprise à une autre. Sachez simplement qu’à la fin de votre formation, plusieurs entreprises sont prêtes à vous offrir plus qu’un job.

Vous pouvez mettre vos compétences au service d’une entreprise spécialisée en installation et maintenance de la fibre. Les organismes qui fournissent l’accès internet à l’armée ou d’autres structures sont prêts à vous octroyer un emploi. Les administrations publiques quant à eux, publient des offres pour recruter du personnel dans leur équipe. Elles proposent des contrats intéressants aux techniciens en fibre optique.

En tant qu’employé, vous travaillez sous la responsabilité d’un chef. Cependant, vous pouvez évoluer et occuper des postes importants. Vous serez d’abord assistant et à partir de ce poste, évoluer pour devenir un chef projet. Vous passerez aussi par les postes de responsable installation, de conseiller commercial, consultant ou administrateur de travaux.

Carrière indépendante

Après la formation, vous pouvez décider de vous mettre à votre propre compte. Votre travail ne dépendra d’aucune entreprise. Vous devrez être capable de répondre à toutes les demandes des clients qui sollicitent votre expertise.

Il peut s’agir d’un déploiement de ligne, d’une installation de bornes ou de la mise en place des câbles. Pour réussir en tant qu’indépendant, vous devez être un ingénieur polyvalent dans le domaine. Les travaux pour lesquels vous serez demandé peuvent être aériens, terrestres ou souterrains.

Vous devez maîtriser le déblocage du haut débit puisque c’est ce que la fibre donne à ses utilisateurs. Être indépendant vous oblige à toujours être en déplacement puisque les demandes viendront de partout.

En plus de ces aptitudes, vous devez procéder au développement de votre relationnel afin de bien échanger avec vos clients. Créez-vous un réseau bien solide de partenaires. Faites l’essentiel pour maîtriser les techniques de mise à jour. Adaptez-vous aux réalités du marché et donnez des conseils pratiques qui servent à la à ceux qui sollicitent vos services.

Quel est le salaire d’un technicien en fibre optique ?

Le salaire d’un technicien en fibre optique varie suivant plusieurs facteurs. Toutefois, il y a une base salariale qui ne change pas. En effet, les salaires ne doivent pas être en dessous du seuil de 1900 euros par mois. En fonction des villes, il peut augmenter ou diminuer. À Paris par exemple, la demande en service de fibre est forte, il est donc évident que le salaire d’un technicien en fibre optique soit plus élevé que la normale.