NETTOYAGE – MONOBROSSE

Connaître les machines, les normes, les techniques ainsi que les opérations de maintenance.

en savoir plus

AGENT DE SERVICE

Réaliser une prestation de nettoyage ou de remise en état mécanisée.

en savoir plus

AGENT DE SERVICE

Réaliser une prestation de nettoyage ou de remise en état mécanisée.

TECHNIQUES DE NETTOYAGE

Choisir le matériel adapté, définir les produits et consommables nécessaires à la réalisation des prestations.

en savoir plus

TECHNIQUES DE VITRERIE

Le laveur de vitre est spécialisé dans le nettoyage de vitres, de baies vitrées, etc.

Il procède au nettoyage de surfaces vitrées aux dimensions variables (glaces, vitrines, miroirs, carreaux) en intérieur et en extérieur.

en savoir plus Introduction à la formation laveur de vitre

TECHNIQUE DE VITRERIE

Le laveur de vitre est spécialisé dans le nettoyage de vitres, de baies vitrées, etc. Il procède au nettoyage de surfaces vitrées aux dimensions variables (glaces, vitrines, miroirs, carreaux) en intérieur et en extérieur.

ATTITUDE DE SERVICE

Former les agents de service, le personnel de sécurité et les chefs d’équipe pour améliorer leur rôle dans la qualité de service attendue par les clients.

EN SAVOIR PLUS

Sans propreté, tout individu devient vulnérable face aux infections de bactéries et des agents pathogènes. De là découle le grand intérêt accordé à l’hygiène et la propreté. C’est en ce sens que les formations dans ces domaines sont les bienvenues.

Les agents d’hygiène et de propreté protègent nos espaces professionnels et nos cadres de vie. En savoir davantage sur les formations est indispensable pour en apprendre plus sur ce métier. Immergeons-nous donc dans ce guide complet sur la formation en hygiène & propreté.

Présentation des agents d’hygiène et propreté

À l’issue d’une formation en hygiène et propreté, il est possible de devenir un agent qualifié. Ceux qui veulent devenir des employés de ce secteur sont les premiers concernés par ces apprentissages. Il convient donc de savoir qui sont ces professionnels.

Définition des agents d’hygiène et de propreté

Par définition, un agent d’hygiène et de propreté désigne un professionnel qui a pour charge le ménage. Sa mission principale réside dans l’entretien des différents espaces publics et privés. Parmi ces espaces figurent, par exemple,

  • les gares de métro et de trains,
  • les bureaux,
  • à domicile
  • les établissements de restauration,
  • les locaux.

Il ressort de cela que ces agents s’occupent en général du nettoyage sous toutes ses formes. Qu’il s’agisse de dépoussiérage, de balayage ou d’autres techniques, ces professionnels sont mis à contribution. En fonction du lieu où il exerce, cet opérateur peut utiliser divers instruments comme les produits désinfectants et des appareils d’entretien modernes.

C’est en équipe que cet employé agit le plus souvent. Le chef qui dirige les travaux supervise les ouvriers. Il existe aussi des opportunités de spécialisation pour ces agents. Il y a entre autres les centres hospitaliers, les espaces verts ou encore les manœuvres exécutées en hauteur comme le lavage des vitres.

Les prérequis pour devenir un opérateur du secteur hygiénique

Bien que le métier soit accessible au plus grand nombre, il faut avoir certaines qualités pour exercer dans le secteur de l’hygiène. Il faut avant tout faire preuve de motivation et de persévérance. En plus de cela, l’attention aux détails est un point essentiel pour ne pas laisser passer une seule saleté. Il ne faut pas oublier bien entendu la discipline pour respecter les règles hygiéniques en vigueur.

Par ailleurs, il est aussi indispensable de se tenir à bonne distance des vecteurs de maladies pour rester en bonne santé. L’esprit d’équipe est fondamental pour faciliter l’exécution des tâches quotidiennes. Voilà donc ce qu’il faut savoir sur les agents spécialisés dans l’entretien hygiénique. Il est à présent utile de découvrir avec plus de détails les différents métiers rattachés à ce secteur.

Les différents métiers accessibles avec une formation qualifiante en hygiène & propreté

La formation qualifiante du secteur hygiénique permet notamment de connaître les règles de sécurité en vigueur. Celles-ci sont d’ailleurs strictes et valables dans chaque corps de métier d’entretien. Il importe justement de découvrir les principaux postes accessibles avec ce type d’apprentissage professionnel.

Pour mieux assurer la désinfection de toutes sortes d’espaces, l’on dénote des métiers spécifiques en fonction de l’environnement ciblé pour l’entretien.

  • Les emplois techniques

C’est le cas des emplois de laveurs de vitres qui exercent en hauteur. Ils sont chargés de nettoyer la surface externe des vitres.

  • Les emplois aux responsabilités collectives

Les agents qui fournissent des services pour l’entretien des espaces dans les collectivités, exercent en général sur des surfaces plus grandes et travaillent en équipe.

  • Les emplois favorisant l’autonomie et l’esprit d’initiative

Pour la maintenance en entreprise, il y a aussi des opérateurs spécialisés. Ces derniers sont chargés de l’entretien du matériel mis à leur disposition. Ils doivent donc faire preuve d’autonomie et d’initiative pour mieux réaliser leur travail.

Le secteur de la propreté recèle de nombreux emplois. Quels sont leurs particularités ?

Les particularités des emplois du secteur de la propreté

En France, le secteur hygiénique embauche près de 25 000 individus chaque année. Les entreprises spécialisées dans l’emploi sont de grands recruteurs pour répondre à la demande. Il faut toutefois préciser que ce domaine ne relève pas de la gestion des déchets et d’ordures, ainsi que des tâches comme la dératisation.

La mission assignée aux agents d’entretien est pluridimensionnelle. Cela nécessite très souvent de travailler les week-ends, et d’effectuer des heures supplémentaires. Dans ces métiers, la discrétion est recommandée. Le plus souvent, les opérateurs interviennent tôt en journée ou tard en soirée. Ces travailleurs peuvent évoluer au poste de chef d’équipe ou même créer leur entreprise avec de l’expérience.

En ce qui concerne le salaire rattaché aux métiers d’hygiène et de propreté, il correspond en général au SMIC. En moyenne, un employé professionnel peut toucher environ 1 600 euros nets par mois.

Focus sur le métier des laveurs de vitres

Il faut savoir que le laveur de vitres est un technicien spécialisé dans le nettoyage en surface des vitres. Il exerce la plupart du temps en hauteur.

Ce qu’il faut savoir sur le métier de lavage de vitres

En règle générale, un client fait appel à un laveur de vitres pour assurer la protection des vitres de son établissement. Il peut s’agir de vitrines, de vitres simples ou de glaces. Dans tous les cas, ces opérateurs spécialisés ont la possibilité de travailler en solo ou avec une équipe. Tout dépendra de l’envergure du projet et de l’espace du chantier. Le chef d’équipe est celui qui communique les directives sur le terrain aux laveurs de vitres.

Les conditions de travail des professionnels du lavage de vitres

Exercer dans le lavage de vitres nécessite d’adopter des postures de travail faisant appel à l’équilibre. Bien évidemment, il ne faut pas avoir le vertige pour devenir laveur de vitres. Du matériel comme les casques et les harnais de protection sont indispensables pour travailler en toute sécurité en hauteur. Il faut faire face très souvent aux intempéries, mais aussi à la pollution de l’air.

Le principe de recrutement pour le lavage de vitres

Ce sont les entreprises privées qui embauchent généralement ces agents spécialisés. Ils ont pour mission d’assurer la protection des équipements du client, de même que le maintien de la luminosité de l’espace.

Le processus de nettoyage des vitres en hauteur

Le laveur de vitres se sert d’un sceau qui contient des produits désinfectants sous forme de mousse. Ensuite, il peut plonger au choix un chiffon ou une raclette pour nettoyer les vitres. Un grattoir peut être employé pour éliminer les taches persistantes sur les vitres. Lorsque la surface est importante, l’utilisation d’une perche ou d’une échelle est requise. Après la phase de nettoyage vient l’étape du rinçage. Il existe une autre éponge spéciale pour rincer la vitre.

Par ailleurs, il faut noter que des moyens spécifiques sont mis à la disposition des laveurs de vitres quand il est question d’immeubles ou de grands bâtiments :

  • la pemp, qui désigne la plateforme élévatrice mobile de personne (pratique pour circuler le long des façades et poser le matériel de travail),
  • la nacelle,
  • les échafaudages réglés pour stabiliser la structure,
  • les dispositifs des harnais et des cordes.

Sur le chantier, le respect scrupuleux des règles de sécurité est important, voire vital. C’est le chef d’équipe qui y veille la plupart du temps. Il a la responsabilité de sélectionner les produits et autres matériels à utiliser sur le chantier.

La formation des laveurs de vitres

Pour exercer en conformité avec les normes en vigueur, une session d’apprentissage est indispensable pour les futurs opérateurs du nettoyage des vitres.

Les conditions pour devenir un laveur de vitres

Il existe des qualités requises avant de suivre une formation pour devenir un agent d’entretien des vitres professionnel. La première est de ne pas avoir le vertige, car les opérations sont effectuées en hauteur. Il faut de plus une bonne condition physique, car les employés qui lavent les vitres sont toujours en mouvement. Il faut aussi être rigoureux pour suivre les règles de sécurité sur le chantier.

En outre, avoir le sens du travail en équipe est primordial, car c’est ensemble que la tâche devient plus facile, surtout sur les immeubles. Enfin, il faut faire preuve d’autonomie pour respecter le planning établi par le client.

Les différentes formations pour les laveurs de vitres

D’emblée, il faut préciser qu’aucune formation spécifique n’est requise pour les agents de propreté et d’hygiène. Le plus souvent, ce sont les employeurs qui fournissent un apprentissage des techniques de base en matière de nettoyage. Toutefois, il est exigé de passer un concours pour être pris au sein des compagnies publiques et des collectivités territoriales.

Au niveau du lavage de vitre, il existe différents certificats recommandés pour travailler en toute sécurité. Ces derniers sont parfois souhaités dans certaines offres d’emploi par les recruteurs. Il y a comme formation valable :

  • le cqp ou certificat de qualification professionnelle qui est un gage de technicité pour faciliter l’employabilité,
  • le certificat d’aptitude professionnelle pour les agents de propreté et d’hygiène (APH),
  • les CACES, pour conduire les engins sur les chantiers,
  • les attestations en installation d’échafaudage.

Voilà donc les principales formations accessibles pour les laveurs de vitres professionnels en France. Avec un compte CPF, les candidats peuvent obtenir une exonération des frais pour leur apprentissage.

Tout savoir sur le métier de propreté, hygiène et nettoyage des locaux

Les agents nettoyant les locaux font partie d’un corps de métier spécifique. Il est nécessaire de savoir en quoi consiste particulièrement le travail de ces professionnels.

L’essentiel à savoir sur le métier d’agent de propreté et d’hygiène des locaux

Lorsqu’il est question de l’entretien des locaux, il ne faut pas se limiter à l’emploi d’un simple chiffon et du savon. En effet, il existe du matériel adéquat pour réaliser un nettoyage efficace des locaux. Ainsi, les agents de propreté et d’hygiène des locaux sont amenés à utiliser des balais, des serpillères, mais aussi des appareils à haute pression et d’autres accessoires de dernière génération.

Les agents de propreté et d’hygiène sont chargés du nettoyage des locaux de n’importe quel type de surface. Leur tenue de service est le plus souvent fournie par leur employeur. En cette période de Covid, leur travail devient indispensable pour assainir les bureaux et l’administration.

C’est un responsable d’équipe qui assure le bon déroulement des sessions de nettoyage des locaux. Ce dernier doit surtout faire preuve de discrétion et d’une aisance relationnelle pour mener à bien sa mission.

Les tâches principales du professionnel de propreté et d’hygiène des locaux

Les nettoyeurs de locaux sont chargés de l’entretien des sols, du mobilier d’intérieur, des vitres, des sanitaires entre autres. Ils utilisent du matériel d’entretien comme des chiffons, des produits désinfectants, des balais, des aspirateurs. Il arrive qu’ils exercent en présence des travailleurs lorsqu’il s’agit d’une entreprise. Cela arrive en général les matins. Toutefois, ils doivent veiller aussi à l’état de propreté des lieux en soirée pour certains clients. Ils peuvent être sollicités à cet effet dans les domiciles de particuliers pour y faire le ménage.

La durée des prestations de service des agents d’entretien des locaux est variable. Ils peuvent passer une journée entière à balayer, essuyer, astiquer, frotter, aspirer différents emplacements. Quand il s’agit d’établissements de grande surface, ce sont des équipes de professionnels qui exercent à temps plein et suivant des horaires sous forme d’alternances.

La formation des agents de propreté et d’hygiène des locaux

Il faut remplir certaines conditions pour bien exercer dans la profession du nettoyage des locaux.

Les conditions pour devenir un opérateur de propreté et d’hygiène des locaux

Le plus souvent, les recruteurs font une recherche spécifique sur des profils ayant une bonne présentation. L’image est importante pour nettoyer les locaux. Une personne consciencieuse est toujours privilégiée par rapport à une autre qui est négligente. Il en va de même pour un individu ponctuel et faisant preuve d’autonomie.

La condition suffisante pour devenir un professionnel du nettoyage des locaux est surtout le respect des règles d’hygiène et de propreté sur le lieu de travail.

Les différentes formations pour les agents de propreté et d’hygiène des locaux

Nul besoin de suivre une formation qualifiante spécifique, car ce secteur est accessible à tous ceux qui remplissent les conditions. Toutefois, cela constitue un réel avantage pour obtenir un emploi de nettoyeur de locaux.

Pour le niveau professionnel

Il est possible d’obtenir un certificat APH pour des agents de propreté et d’hygiène. Le cas échéant, des modules spécifiques à l’entretien des locaux sont disponibles.

Pour le niveau du baccalauréat

Un étudiant ayant obtenu un baccalauréat professionnel en hygiène, propreté et stérilisation (HPS) est privilégié pour les postes de nettoyeurs de locaux. Il gagnera encore plus de compétences en exerçant ce métier rentrant directement dans son parcours.

En définitive, vous savez désormais quelle formation suivre en hygiène et propreté.